Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2016

"La Franc-Maçonnerie au Rite Écossais Rectifié & la religion chrétienne"

 Conférence prononcée le 30 avril 2016 à Narbonne, à l’invitation du Directoire Écossais de Septimanie (Directoire National Rectifié de France  - Grand Directoire des Gaules) : http://saintjust12.dnrf-gddg.org


 

« Tout homme entraîné vers les croyances chrétiennes sera nécessairement ravi de trouver la solution de plusieurs difficultés pénibles dans les connaissances que nous possédons » (Joseph de Maistre, Œuvres, vol. II, p.106)

 

« Le but fixé au Rite Ecossais Rectifié, est de permettre à ce que l’homme participe du Corps de Gloire auquel nous sommes appelés, et qu’il soit reçu au sein de “ l’Unité ”, réintégré dans sa véritable nature divine, dans sa première propriété, vertu et puissance spirituelle primitive, non-séparé de sa véritable origine.

Les temps viendront où la tête du serpent sera écrasée et où la céleste et sainte Jérusalem avec ses douze portes descendra avec éclat (Ap. XXI), où l’homme retrouvera son héritage perdu, où il recevra de nouveau son habit de blancheur, abandonnant pour toujours ses terribles et insupportables “ habits de peau ” dont il fut recouvert pour sa plus grande honte, car “ les âmes ayant péché en s’éloignant de leur Créateur, ont mérité d’être enfermées en divers corps comme dans une prison …et c’est là le monde actuel. ” (Joseph de Maistre, Mélanges B, 2 déc. 1797) ; ce sont là les ténèbres obscures de la corruption et de la génération dans lesquelles l’humanité fut emprisonnée et dans lesquelles elle gémit depuis des siècles pour sa punition et dont elle aspire, légitimement, à être définitivement libérée.

Maistre, tel un visionnaire, annonce donc :

“ Lorsque ce qui est en dehors, (…) lorsque la vie ou la génération extérieure sera devenue semblable à la vie intérieure ou angélique. Alors il n’y aura qu’une naissance. Il n’y aura plus de sexe. Le mâle et la femelle ne feront qu’un et le royaume de Dieu arrivera sur la terre comme au ciel.” (Mélanges A.) »

veil01.png