Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/12/2014

« La renaissance de l’Ordre, ramené à ses lois primitives… » (Lyon, décembre 2014)

La fête annuelle de la Refondation de l’Ordre célèbre ce qui, le 15 décembre 2012, a été posé en acte, à savoir : la possibilité pour les héritiers de la transmission du réveil de 1935, d’incarner son « souci conservatoire », en même temps qu’une « situation d’attente, dans l’espoir qu’un jour, les diverses composantes de la famille rectifiée reviennent à la conception originelle de "l’Ordre", et réalisent leur unité sur le principe unique et fondateur de "rectification" tel que défini et rétabli par la Réforme de Lyon. » (Points 9 et 10 des Principes de l’Ordre). C’est dans cet esprit que les différents établissements du Directoire National Rectifié de France – Grand Directoire des Gaules, en ses classes symboliques & chevaleresques, et ceux qui font actuellement la démarche de s’y adjoindre, ont convergé le 13 décembre dernier, vers le lieu qui a vu le Régime porté sur les fonts baptismaux, afin d’y rappeler la nécessité de sa restauration, en fidélité  avec les dispositions de ses Convents fondateurs. 

Venus d’horizons différents, ils expriment la même impérative condition à la réussite de la Refondation : le Régime n’est porteur d’aucune aspiration "obédientielle" – contraire à sa nature –, confessionnelle, sociale, mondaine ou multi-rituelle, mais d’un projet métaphysique vivant et concret qui nécessite d’être travaillé en système autonome, afin qu’il puisse offrir aux âmes de désir appelées vers ces domaines, la plénitude de la promesse du grand mystère eschatologique porté par l’intuition de ses fondateurs :

« Le système issu de la Réforme de Lyon – et ce n’est pas pour rien qu’il se voulut une initiative de « rectification » entière de la franc-maçonnerie en 1778, dépasse, selon ses propres critères, en éminence, en autorité et en connaissance des mystères de l’initiation, tous les systèmes, l’ensemble des régimes composites, et les organisations constituées en « Grandes Loges », méconnaissant la « doctrine de la réintégration », et, bien évidemment, n’a aucunement besoin pour vivre et se développer, des formes structurelles administratives connues sous le nom « d’obédiences maçonniques », puisque la « conception obédientielle est absolument étrangère à l’esprit de la rectification », faisant que vouloir faire rentrer le R.E.R., dans les cadres de la maçonnerie andersonienne en le faisant coexister, soit avec d’autres Rites, soit avec des visions et conceptions (sociétales, politiques, symboliques, initiatiques, confessionnelles, dogmatiques, etc.), issues de voies « apocryphes », est une absolue aberration.

Ainsi, et que ceci soit bien entendu : le Régime écossais rectifié est « régulier » dès lors que, bénéficiant d’un lien de transmission effectif et valide avec le « réveil » opéré en 1935, il est pratiqué en fidélité à son essence, à ses principes organisateurs, aux Codes fondateurs qui en définissent les règles, et à sa doctrine interne précisée dans les Instructions à tous les grades, et cette « régularité » est de nature initiatique et transhistorique, puisqu’elle se rattache uniquement et invisiblement, à l’Ordre essentiel, primitif et fondamental qui se perd dans la nuit des siècles. »

(Extrait du discours d’orientation du Sérénissime Grand Maître National & Grand Prieur de l’Ordre, tiré du Phénix Renaissant, bulletin interne du Grand Directoire des Gaules, décembre 2014, avec l’aimable autorisation du Comité de Rédaction)

De Maistre 06.jpg

Joseph de Maistre (1753-1821), fondateur de La Loge « La Sincerite »

La suite de l’Allocution, portant sur la conception du « christianisme transcendant » exposée par Joseph de Maistre dans son Mémoire au duc de Brunswick (1782), a été mise en ligne sur le site du DNRF-GDDG :

« Joseph de Maistre et la doctrine du Régime Écossais Rectifié »

http://www.directoirerectifiedefrance.org/?page_id=560

A lire aussi : « Anniversaire de la Refondation de l’Ordre », sur : http://willermoz.wordpress.com/

Les commentaires sont fermés.