Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/04/2013

Grand Prieuré des Gaules : le départ du "Grand Aumônier" en forme d'aveu

Repin-Ilya-Efimovich-Otkaz-ot-ispovedi-pered-kaznyu.jpg

Ilia Efimovitch Répine (1844-1930), Le Refus de la confession, huile sur toile, Moscou, Galerie Tretyakov.


Le Grand aumônier du Grand Prieuré des Gaules annonce, sur le blog ecclésial de son ministère, sa descente de charge d’une fonction dont nous n’aurons cessé de dénoncer la dérive dogmatique qu’elle incarne au sein de la franc-maçonnerie rectifiée[1], et ne manque pas d’exprimer ses remerciements aux « Frères qui ont compris et toléré cette innovation » (sic).

De leurs côtés, ceux qui ont combattu cette "INNOVATION"  saluent l'aveu d'A Tribus Lilliis lorsqu'il reconnaît que cette Aumônerie est venue s'imposer au Grand Prieuré des Gaules par delà son histoire, et rappellent qu'ils l'ont fait au nom de la fidélité au Régime, en signe de respect vis-à-vis de l'esprit de Jean-Baptiste Willermoz, et au titre de la vérité à l'égard de l'essence initiatique de la rectification entreprise au Convent des Gaules en 1778.

 

Les commentaires sont fermés.