Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/12/2012

« Pourquoi ne faut-il ni Aumônerie ni Aumôniers en Franc-maçonnerie ? »

A lire sur l’espace de nos amis de « Semper Rectificando », cette réponse aux assertions récentes du Grand Aumônier du Grand Prieuré des Gaules, « A Tribus Lillis », sur le site d’Un Orthodoxe d’Occident.

Semper rectificando.jpg

http://semperrectificando.wordpress.com/2012/12/29/pourquoi-ne-faut-il-ni-aumonerie-ni-aumoniers-en-franc-maconnerie/

«  (…) l’entreprise de cléricalisation du GPDG, mise à mal par des déclarations de Jean-Baptiste Willermoz lui-même, qui prévint toujours constamment dans de nombreux courriers contre la place trop grande à accorder aux ministres de la religion et à ne surtout jamais mêler Classe symbolique et religion, a de quoi poser un sérieux problème au principal concepteur du projet. (cf.  Lettre à Achard, Lyon, le 23 Pluviose An 13, finie le 8 Ventose(17 au 27 février 1805), B.M. Lyon, MS 5456 / Lettre  à Bernard de Türckheim,  3 février 1783).

Elle s’oppose surtout aux positions constantes du fondateur du Régime rectifié, et à ce que soulignent à de nombreuses reprises les rituels de l’Ordre, singulièrement oubliés par l’actuel Aumônier du GPDG. »

 


Les commentaires sont fermés.